Les Bienfaits des Crèmes Solaires BIO sur l’Environnement et la Protection des Océans

Les crèmes solaires sont essentielles pour se protéger des rayons UV nocifs du soleil, qui peuvent causer des coups de soleil, le vieillissement prématuré de la peau, et même des cancers de la peau. Cependant, les choix que nous faisons en matière de crèmes solaires ont des répercussions non seulement sur notre santé mais aussi sur l’environnement, en particulier sur les écosystèmes marins. Opter pour des crèmes solaires bio peut offrir des avantages significatifs pour la protection de notre peau et de nos océans.

Produit du Moment

Crème Solaire BIO en Spray – SPF50+ – ALGA MARIS®

24,90€

Alga-Gorria® (origine algue rouge) : puissant antioxydant qui neutralise les radicaux libres pour prévenir les dommages cellulaires et le vieillissement cutané induits par le soleil ; écrans minéraux 100% d’origine naturelle : protègent efficacement, immédiatement et naturellement des rayons UVA et UVB.

Différences entre Crèmes Solaires Classiques et BIO

Les crèmes solaires classiques utilisent principalement des filtres UV chimiques pour protéger la peau des rayons du soleil. Ces filtres, tels que l’octocrylène, l’ethylexyl salicylate et l’oxybenzone, pénètrent la peau et absorbent les rayons UV. Toutefois, certains de ces filtres chimiques sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens et allergisants, bien que leur nocivité pour la santé ne soit pas prouvée de manière définitive .

En revanche, les crèmes solaires bio utilisent des filtres minéraux, comme le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc, qui restent à la surface de la peau et réfléchissent les rayons UV, créant une barrière protectrice sans pénétrer l’épiderme. Ces filtres minéraux ne présentent pas de risques pour la santé de l’utilisateur et sont mieux tolérés par les peaux sensibles, notamment celles des enfants .

Impact des Crèmes Solaires Classiques sur l’Environnement

Chaque année, environ 14 000 tonnes de crèmes solaires se retrouvent dans les océans, contribuant au blanchiment des coraux et à la fragilisation des écosystèmes marins. L’oxybenzone, en particulier, est extrêmement nocive pour les coraux : elle rend la lumière solaire toxique pour eux, entraînant leur blanchiment et leur mort . Une étude de 2022 a montré que les coraux exposés à l’oxybenzone mouraient en 17 jours lorsqu’ils étaient également exposés à la lumière du soleil .

Avantages des crèmes solaires bio pour l’environnement

Les crèmes solaires bio, bien qu’elles ne soient pas complètement exemptes de risques pour l’environnement, représentent une alternative plus respectueuse des écosystèmes marins. Elles ne contiennent pas d’oxybenzone ni d’octinoxate, les deux filtres chimiques les plus destructeurs pour les coraux. Bien qu’il n’existe pas encore d’études confirmant l’innocuité totale des filtres minéraux pour les océans, leur impact négatif est présumé moindre comparé aux filtres chimiques .

Produit du Moment

Crème Solaire BIO en Spray – SPF50+ – ALGA MARIS®

24,90€

Alga-Gorria® (origine algue rouge) : puissant antioxydant qui neutralise les radicaux libres pour prévenir les dommages cellulaires et le vieillissement cutané induits par le soleil ; écrans minéraux 100% d’origine naturelle : protègent efficacement, immédiatement et naturellement des rayons UVA et UVB.

Alternatives et recommandations

De nombreuses marques proposent désormais des crèmes solaires bio et « ocean-friendly ». Parmi celles-ci, on trouve EQ, Respire, les Laboratoires de Biarritz, SVR Ocean Respect, et Ibbéo Cosmétiques. Ces produits sont souvent formulés sans tests sur les animaux, avec des emballages recyclables, et sans ingrédients nocifs pour les coraux .

Pour minimiser l’impact environnemental, il est recommandé de :

Crèmes Solaire BIO
  • Choisir des crèmes sans oxybenzone et octinoxate.
  • Opter pour des produits avec des ingrédients biodégradables et non hydrosolubles.
  • Appliquer la crème solaire après la baignade plutôt qu’avant, pour réduire la quantité de produit qui se dilue dans l’eau .

Initiatives de protection et réglementation

Face à l’ampleur du problème, plusieurs régions ont pris des mesures pour limiter l’usage des crèmes solaires nuisibles. Par exemple, les parcs naturels du Mexique exigent des crèmes biodégradables, tandis que Hawaï et l’archipel de Palau ont interdit les crèmes contenant de l’oxybenzone et de l’octinoxate . En France, des initiatives locales, comme les distributeurs de crèmes respectueuses de l’environnement à Biarritz, montrent une prise de conscience croissante et un effort pour protéger les océans tout en permettant une protection solaire efficace .

Conclusion

Les crèmes solaires bio représentent une avancée importante pour la protection de notre santé et de l’environnement. Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour confirmer leur impact écologique, leur utilisation réduit les risques associés aux filtres chimiques. En choisissant des produits respectueux des océans, nous pouvons tous contribuer à la préservation des écosystèmes marins tout en protégeant notre peau des effets nocifs du soleil.

Produit du Moment

Crème Solaire BIO en Spray – SPF50+ – ALGA MARIS®

24,90€

Alga-Gorria® (origine algue rouge) : puissant antioxydant qui neutralise les radicaux libres pour prévenir les dommages cellulaires et le vieillissement cutané induits par le soleil ; écrans minéraux 100% d’origine naturelle : protègent efficacement, immédiatement et naturellement des rayons UVA et UVB.